flèche retour hairscan

Pourquoi mes cheveux tombent plus en automne ?

changement saisonnier chute de cheveux homme calvitie automne printemps

27 Octobre 2020

L’arrivée de l’automne se signale chaque année par les mêmes signes: les arbres perdent leurs feuilles, et les Hommes leurs cheveux. 


Ces chutes, bien que passagères, sont souvent à l’origine d’inquiétudes et de perte de confiance en soi. Bien comprendre d’où elles viennent permet à chacun de réaliser qu’elles ne sont en aucun cas irréversibles et que des traitements pour les éviter existent.


Pourquoi est-ce que l’on perd des cheveux en automne?


Tout d’abord, il est important de savoir que de perdre 100 à 150 cheveux par jour, en particulier en automne, est un phénomène naturel, pas une anomalie. 


L’observation de chutes plus abondantes dans votre douche ou lors du passage d’un peigne à partir d’octobre est un phénomène de chutes dites “saisonnières”. Il s’explique par différents facteurs biologiques et environnementaux. 


Les cheveux répondent à un cycle de vie bien précis au cours duquel s’enchaînent trois étapes: la phase anagène (croissance), la phase catagène (stabilisation) et enfin la phase télogène (chute). Tout comme les saisons, ces cycles se succèdent pendant l’année. 


En été, la douceur de températures, l’exposition fréquente au soleil et les rythmes de travail plus légers engendrent souvent une forte production de cheveux (phase anagène). 


Quand l’automne arrive, ce cycle prend fin: baisse des températures, diminution de l’exposition à la lumière, pollution des espaces urbains, rythmes de travails accrus... Un tel changement de rythme entraîne des chutes qui peuvent paraître particulièrement importante en comparaison avec l’accumulation de masse capillaire pendant l’été. 


D’un point de vue biologique, ces multiples changements d’habitudes ne sont pas sans effets. Ils entraînent bien souvent des modifications hormonales qui accentuent les chutes de cheveux pendant une période de quatre à huit semaines. 


Comment éviter ces chutes ?


Tout d’abord, ne pas angoisser outre mesure et changer radicalement ses habitudes sont les premiers réflexes à adopter. Nos cheveux suivent un cycle naturel, et les mois de printemps seront plus propices à un ralentissement des chutes et une restimulation des cheveux en phase de croissance. 


Ensuite, il est essentiel de garder un rythme de vie sain et équilibré, dans la mesure du possible: sommeil suffisant, alimentation équilibré, exposition à la lumière et activité physique régulière sont autant de facteurs qui permettront à votre système biologique de conserver un équilibre. 


D’autre part, anticiper les chutes de cheveux qui surviennent à la fin de l’automne et au début de l’hiver vous permettra de limiter la perte. Bien souvent les cheveux qui tombent sont déjà morts. Il n’est donc plus possible de les préserver. 


Les traitements capillaires n’ont aucun effet sur les cheveux en phase de chutes mais aident à préserver tous ceux en croissance. Il est donc essentiel d’anticiper, et de prévoir des soins préventifs à base d’actifs naturels pour assainir votre cuir chevelu et renforcer vos fibres capillaires avant une période à risque. 


 chute perte cheveu cheveux traitement efficace soin

HairScan™

Qu'avez-vous remarqué à propos de vos cheveux ?

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Tous les articles

1

Retrouver mes soins
logo-hit-parade