flèche retour hairscan

Comment garder confiance en soi pendant la chute de cheveux ?

confiance en soi chute de cheveux

17 juillet 2020

La transformation physique associée aux chutes de cheveux peut s’avérer être un facteur sérieux de perte de confiance en soi. Pour beaucoup d’hommes, c’est une étape psychologique douloureuse à franchir.

1. Les conséquences psychologiques néfastes de la chute

La conscience permanente de perdre ses cheveux et de ne pouvoir en rien contrôler cette chute nous amène à modifier notre façon d'être et de faire. Elle nous pousse à nous regarder des dizaines de fois par jour dans le miroir pour vérifier que nos golfes naissants ne sont pas visibles, ou à porter une casquette dès qu’il est possible. Il nous arrive même de choisir consciencieusement notre place dans un bar ou un restaurant - dos au mur - de peur que des regards se posent sur nos zones dégarnies.

Parfois, le trouble est tel que nous modifions nos habitudes établies: refus d’aller à la piscine ou de faire du sport, de peur que le début de calvitie que nous avons pris soin de camoufler en nous coiffant n’apparaisse.


Ce sentiment est d’autant plus pesant qu’il peut arriver de se sentir seul face à ce qui nous arrive, comme si notre chute était une anomalie physique . C’est d’autant plus difficile à vivre lorsque cela nous arrive jeune, à un âge où nous avons envie de plaire, n'osant même pas en parler à nos amis qui profitent encore de tous leurs cheveux.


Rassurez-vous: vous n’êtes pas seuls, et les angoisses qui vous taraudent - qui vont parfois jusqu’à la crise de panique - en ont gardé d’autres éveillés avant vous. Le tennisman André Agassi disait voir un morceau de sa personnalité s’en aller à chaque nouveau cheveu perdu. L’impact psychologique de la calvitie a ainsi été démontré dans une étude menée en Europe sur 1536 hommes, montrant que 62% d’entre eux considéraient que la chute de cheveux pouvait affecter la confiance en soi, et 43% allant jusqu’à dire qu’ils craignaient une perte de sex-appeal associée à leur chute.


Cette anxiété propre à la chute est accentuée par le fait que l’information à ce sujet est très souvent difficile d’accès, contradictoire, et non vérifiable. Face à des informations peu fiables, il devient impossible de se tourner vers des traitements médicaux, méconnaissant les effets secondaires et craignant de mettre des produits chimiques sur nos crânes. L’incompréhension et la frustration face au phénomène se mêlent alors à l’impuissance.


2. Un problème pourtant commun


Vous-êtes-vous reconnus - au moins partiellement - dans ces derniers paragraphes ?

Si oui, sachez tout d’abord que si vous avez l’impression de perdre vos cheveux, vous ne les perdez peut-être pas de façon structurelle (cf. Comment savoir si vous perdez vos cheveux ?). Nous perdons tous en moyenne entre 40 et 100 cheveux quotidiennement de manière tout à fait naturelle.


Si tant est que vous perte soit plus prononcée, vous êtes probablement encore le seul à vous en être rendu compte. Vos amis même les plus proches, n’ont certainement pas remarqué que votre cheveu s’est affiné et que vos golfes se dégarnissent légèrement!


Enfin, sachez que vous n’êtes pas seuls !

⅔ des hommes de moins de 35 ans perdent des cheveux, et ¼ de ceux-ci commencent à les perdre avant 21 ans. Car si ce problème est tabou, il n’en est pas moins très commun.


3. Que faire pour sortir de la spirale ?


Que faire dès lors pour sortir de cette spirale négative? Il est tout d’abord important de s’informer afin de comprendre ce qu’il vous arrive.

Cela vous permettra de reprendre le contrôle de la situation et de réaliser que ce phénomène en préoccupe bien d’autres que vous. Ces prises de conscience permettront de briser la spirale de l’anxiété.


S’il n’existe pas de cure « magique » contre la chute des cheveux, il y a néanmoins des traitements qui permettent de l’endiguer et même de récupérer de la densité capillaire. Les traitements ont pour effet de traiter la chute en elle-même, et aident aussi à réduire - voire à éliminer complètement - l’anxiété qu’elle provoque.

En refusant de subir et en traitant le mal, nous reprenons le contrôle et redevenons maître de ce qu’il nous arrive. L’étude citée plus haut a d’ailleurs démontré que 59% des hommes ayant suivi un traitement avec succès ont constaté une amélioration dans leur propre estime de soi.

 chute perte cheveu cheveux traitement efficace soin

Reprenez donc le contrôle, et brisez la spirale de l’anxiété, n’attendez pas qu’il soit trop tard.

Plus les traitements sont débutés tôt dans le processus de chute, plus ils sont efficaces. Établissons donc ensemble les causes de votre chute afin d’identifier le traitement adéquat pour endiguer votre calvitie et protéger vos cheveux.

Si vous vous sentez prêt, vous pouvez dès à présent compléter votre Hairscan, afin de vous offrir un éclairage personnalisé sur votre perte de cheveux pour vous proposer un traitement sur mesure pour y mettre fin.

Hairscan™

Qu'avez-vous remarqué à propos de vos cheveux ?

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Tous les articles

1

Retrouver mes soins